Roland-Garros : Quand Daniil Medvedev évoque sa phobie des araignées

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C'est tout en philosophie que Daniil Medvedev s'est confié ce jeudi 26 mai. Pour son deuxième match à Roland-Garros, le Russe s'est logiquement imposé contre le Serbe Laslo Djere (6-3, 6-4, 6-3). Après la rencontre, le numéro 2 mondial a pris place face aux médias pour la traditionnelle conférence de presse d'après-match. L'occasion pour Daniil Medvedev d'évoquer à cœur ouvert son rapport à la peur.

À lire également

Gilles Simon savoure l’ambiance de Roland-Garros et glisse une pique au public de l’Open d’Australie : "Tu te fais insulter tout le match"

"La peur, c’est l’une des émotions les plus difficiles à vivre dans nos vies. Parce qu’on fait beaucoup d’erreurs dans nos vies, lorsqu’on a peur de quelque chose. Voilà ce que j’en pense", débute ainsi Daniil Medvedev, avant de faire un parallèle avec son arachnophobie : "

C’est vrai, je peux avoir un peu peur des araignées. Mais j’avais beaucoup plus peur des araignées quand j’avais 10 ou 12 ans. Quand on grandit, après, on fait face à ses propres craintes. Je n’ai jamais vu de tarentule, en tout cas. Si je voyais une tarentule, j’aurais peut‐être la trouille ! En tout cas, je n’ai plus peur des petites ar... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles