Roland-Garros: Plus aucun Français en lice

·2 min de lecture

La bérézina. Le tennis français ne compte plus aucun représentant à Roland-Garros après la défaite de Richard Gasquet face à Rafael Nadal, jeudi soir.

Après la défaite de Richard Gasquet face à Rafael Nadal 6-0, 7-5, 6-2 au deuxième tour de Roland-Garros jeudi soir, plus aucun joueur français n'est en lice, ni dans le tableau masculin, ni dans le tableau féminin, le pire résultat de l'ère Open pour les Bleus. Déjà, la présence côté masculin de seulement trois Français au deuxième tour était un plus bas historique depuis 1968. Côté féminin, c'est la quatrième fois dans l'ère Open qu'aucune Française ne se hisse au troisième tour, après 1981, 1986 et 2019. Dernier représentant du tennis tricolore, Richard Gasquet a (un peu) résisté à l'ogre espagnol dans un court déserté par les spectateurs en raison du couvre-feu.Après un premier set à sens unique (6-0), il a repris un break de retard dans la deuxième manche et a forcé le plus grand joueur de l'histoire sur terre battue à puiser (un peu) dans ses réserves (7-5). Le troisième set fut moins équilibré et il y avait un fossé d'écart entre les deux hommes (6-2). Personne n'accablera Richard Gasquet ce soir, tombé contre plus fort que lui. Mais c'est tout le tennis français qui a le moral dans les chaussettes, plombé par un bilan catastrophique chez les hommes comme chez les femmes.

Les raisons sont multiples, générationnelles d'abord, avec le chant du cygne des nouveaux mousquetaires (Tsonga, Gasquet, Monfils, Simon), structurelles ensuite, avec un système français qui ne parvient pas à transformer les très bons joueurs juniors en cracks sur le circuit ATP ou WTA comme nous l'expliquait Gilles Simon, mentales enfin, avec des éléments extrêmement talentueux comme Benoit Paire ou Kristina Mladenovic mais vite rattrapés par leurs vieux démons et la peur de mal faire, surtout à Roland-Garros. Le pire dans tout ça ?(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles