Roland-Garros : Novak Djokovic impérial, la Bérézina pour les Bleus

·6 min de lecture

Le deuxième tour de Roland-Garros s'est achevé jeudi. Kenin et Jabeur ont validé leur qualification pour le match suivant, au contraire de Barty qui a abandonné sur blessure. Gaël Monfils a perdu son match face à Mikael Ymer, tout comme Richard Gasquet face à Rafael Nadal. Novak Djokovic s'est, quant à lui, facilement débarrassé de Pablo Cuevas.

Le deuxième tour de Roland-Garros s'est poursuivi et a pris fin, jeudi 3 juin. Tour d'horizon non-exhaustif des évènements de la journée.

• Plus de Françaises en lice

Kristina Mladenovic, dernière représentante française dans le tableau féminin de Roland-Garros après l'élimination plus tôt de Fiona Ferro, a été sèchement éliminée par Anett Kontaveit en deux sets (6-2, 6-0) et moins d’une heure de jeu.

La Française, 61e joueuse mondiale au classement WTA, n’a pas fait le poids dans le premier set. Elle a semblé totalement baisser les bras dans la deuxième manche.

• Federer doute mais se reprend

L'ancien numéro 1 mondial a affiché des failles sur le court central. Dans le premier set, le Suisse a bien impressionné, rappelant au bon souvenir du public toute sa panoplie de coups pour boucler la manche (6-2) en 30 minutes.

Les choses se sont ensuite gâtées. Marin Cilic fait le break et l'arbitre adresse à Roger Federer un avertissement pour une supposée lenteur au replacement. Le Suisse goûte peu la décision et discute longuement avec l'homme sur la chaise haute. On le voit continuer de maugréer alors qu'il laisse filer la deuxième manche (6-2).

Poussé par le public, Roger Federer revient petit à petit dans son match. Marin Cilic le pousse tout de même au jeu décisif. Tout en classe, le Suisse corrige une erreur de l'arbitre pour offrir le premier point au Croate. Une courtoisie qu'il peut se permettre : il le surpasse et conclut le troisième set d'un "ace" (7-5). Il enchaîne dans le quatrième set (6-2). Une victoire en 2 heures et 35 minutes qui a dû rassurer le lauréat de 20 Grand Chelem sur sa forme physique, lui qui va fêter ses 40 ans cette année.

"Je trouve que j'ai vraiment fait un très bon match, je me suis un peu surpris, je ne pensais pas que je pouvais jouer à ce niveau pendant deux heures et demie contre Marin", s'est-il réjoui après le match. "J'ai eu des très bons moments, dans le tie-break notamment, et j'ai vraiment bien servi pour finir, ça me montre que j'ai quand même encore de la réserve, j'ai un peu d'énergie qui me reste, c'est super important pour la confiance".

• Fin de Roland-Garros pour Fiona Ferro

Fiona Ferro, 51e mondiale, a été éliminée par l'Américaine Jennifer Brady (14e) en trois sets : 6-4, 2-6, 7-5.

Brady, finaliste de l'Open d'Australie en février mais qui n'avait jamais dépassé le 2e tour à Roland-Garros, affrontera sa compatriote Coco Gauff (25e) pour une place en 8es de finale. Ferro, elle, ne rééditera pas sa meilleure performance en Grand Chelem : elle avait atteint les 8es à Roland-Garros l'automne dernier

Contre Brady, Ferro ne s'est pas désunie après la perte du premier set. Après avoir égalisé à un set partout, elle a réussi le break au début de la manche décisive pour mener 2-1, mais Brady a immédiatement recollé.

Les deux joueuses se sont encore échangé les mises en jeu pour arriver à 3-3 et ont ensuite conservé leurs jeux de service respectifs... jusqu'à ce que Ferro cède une nouvelle fois le sien sur l'ultime jeu.

• En favori, Novak Djokovic déroule

Ce ne fut pas une partie de plaisir mais Novak Djokovic n'a pas non plus eu à forcer pour battre l'Espagnol, Pedro Cuevas, en trois sets (6-3, 6-2, 6-4).

Sous le soleil et la chaleur qui pèsent porte d'Auteuil, l'actuel numéro 1 mondial a profité des nombreuses fautes de son adversaire pour valider sa qualification pour le troisième tour.

"Pablo est un spécialiste de la terre battue, il a beaucoup de puissance, il met beaucoup de rotation dans ses coups, mais j'ai réussi à rester concentré", surtout "dans le troisième set où il a élevé son niveau de jeu. C'était vraiment difficile pour moi. Donc je suis très content" d'avoir gagné, a commenté, en français, le Serbe sur le court juste après le match.

• Gaël Monfils impuissant face à Ymer

Pas de troisième tour pour Monfils. Gaël Monfils est passé complètement à côté de son début de match. En manque de rythme, le Parisien accumule les fautes et donne beaucoup trop de points à Mikael Ymer. Le Suédois le punit d'un 6-0 en 23 minutes dans le premier set. Visiblement blessé, Monfils doit se faire soigner à l'issue de la manche.

Grand bien lui en fait. Il fait le break d'entrée dans le deuxième set. Ragaillardi et encouragée par sa compagne, la tenniswoman Elina Svitolina – qui a remporté son propre match face à Ann Li –, il prend le dessus sur son homologue suédois dans le deuxième set (6-2).

Pourtant bien lancé avec un break d'entrée (2-0), Gaël Monfils craque sur les derniers jeux et perd le troisième set face à Mikael Ymer (6-4). Le Suédois lui prend également son service en début de quatrième set. Le Français ne s'en remettra pas (6-3).

• Ons Jabeur ne rate pas la marche du 2e tour

La joueuse tunisienne Ons Jabeur s'est qualifiée en s'imposant face à l'Australienne Astra Sharma en deux sets (6-2 et 6-4).

>> À lire aussi : Roland-Garros : la Tunisienne Ons Jabeur vise toujours plus haut

La Tunisienne a pris sa revanche contre celle qui l'a privée, le 18 avril dernier, du gain du premier tournoi de sa carrière professionnelle, en la battant à la surprise générale en finale du tournoi de Charleston.

• Blessée, Barty abandonne

L'Australienne Ashleigh Barty, n°1 mondiale et vainqueur de Roland-Garros 2019, a abandonné, alors qu'elle était menée 6-1, 2-2 par la Polonaise Magda Linette (45e). Elle semblait souffrir du bas du dos.

Ashleigh Barty est sortie du court Philippe-Chatrier pour se faire manipuler à l'issue du premier set, mais elle a finalement jeté l'éponge après quatre jeux dans le second. L'Australienne de 25 ans avait déjà eu recours au kiné au cours de son premier tour mardi. Elle était l'une des principales prétendantes à la victoire finale.

• Plus de Français en lice après Richard Gasquet

Après la défaite de Richard Gasquet face à Rafael Nadal (6-0, 7-5, 6-2) au deuxième tour de Roland-Garros jeudi soir, plus aucun joueur français n'est en lice, ni dans le tableau masculin, ni dans le tableau féminin, le pire résultat de l'ère Open pour les Bleus.

• Sofia Kenin continue son chemin

Sofia Kenin, 5e mondiale, poursuit sa route à Roland-Garros : après un premier set serré, l'Américaine, finaliste en 2020, a écarté sa compatriote Hailey Baptiste, 203e et issue des qualifications (7-5, 6-3).

Au prochain tour, elle affrontera une autre Américaine, Jessica Pegula (29e).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles