Roland-Garros 2024 : Carlos Alcaraz, l’art de dissoudre l’adversité dans des 5es sets à haute tension

tennis - L’Espagnol de 21 ans a remporté son premier Roland dimanche après avoir battu Zverev en cinq manches

De notre envoyé spécial,

Il y a une forme de logique à le voir là, et en même temps, ce n’est pas sur lui qu’on aurait misé en début de quinzaine. Arrivé à Paris sur la pointe des pieds, escorté de doutes liés à des douleurs au bras droit qui lui ont pourri sa saison de terre battue, Carlos Alcaraz en repartira ce lundi en seigneur, la Coupe des Mousquetaires dans ses valises après sa victoire en finale face à Alexander Zverev.

On avait imaginé cette image depuis un moment, du fait de son statut de petit génie mais aussi, fatalement, parce qu’il est Espagnol. Après tant d’années à écouter religieusement la « Marcha Real » sur le Central à la suite des sacres de Rafael Nadal, on s’est construit des repères qu’il ne faut pas trop bousculer. Mais, on l’avait un peu oublié avec ce monstre absolu de la terre battue, il n’est jamais simple d’aller chercher un premier Roland, et c’est d’ailleurs à l’US Open en 2022 puis à Wimbledon l’année suivante que Carlitos, successeur désigné, a défriché son palmarès dans les tournois majeurs.

Particulier à Roland, forcément

Ce n’était qu’une question de temps avant qu’il ne s’impose Porte d’Auteuil, tout le monde le savait, mais avec le Murcien le plus vite est toujours le mieux. A seulement 21 ans, il est désormais le plus jeune joueur de l’histoire à avoir (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Roland-Garros : Carlos Alcaraz remporte son 3e titre en Grand Chelem, le premier à Paris
Roland-Garros : Entre exploits et tournoi conciliant, le poids relatif du procès sur la quinzaine d’Alexander Zverev
Roland-Garros 2024 : Avec ce 4e titre, Iga Swiatek est en train d’installer un « effet Nadal » sur ses adversaires
Roland-Garros : Twitch peut-il sauver l’ambiance au tennis ?