Roi de Thaïlande : sa sulfureuse maîtresse Sineenat, son va-tout pour tenir le royaume

·1 min de lecture

Depuis sa sortie de prison, Sineenat Bilaskalayani jouit pleinement de sa titulature. La favorite du roi de Thaïlande au grade le plus important de son harem mène sa barque. Entre événements officiels et engagements royaux et militaires, la maîtresse de Rama X endosse pleinement son rôle de “royale consort”. Un jour, Sineenat Bilaskalayani chausse ses baskets pour rencontrer des victimes des inondations. Le lendemain, elle rencontre les fidèles d’un temple bouddhiste et devient l’une des leurs. Jamais un noble époux royal de Thaïlande ne s’est aussi imposé que le roi et la reine.

Lors de ses apparitions publiques, Sineenat Bilaskalayani se montre toujours très proche de son peuple, comme le relatent nos confrères du Los Angeles Times. En tant que membre royale, l’ancienne infirmière de l’armée s’habille toujours de son plus beau sourire pour rencontrer les Thaïlandais, quelles que soient leurs classes ou leurs orientations sexuelles. Quand on lui demande un selfie, jamais l’intéressée ne le refuse. Si elle doit s’agenouiller pour serrer la main d’un de ses fans, Sineenat Bilaskalayani fait toujours l’effort de se baisser. “C'est stratégique”, a déclaré Pavin Chachavalpongpun, un universitaire thaïlandais, avant de préciser : “C'est une façon de réduire l'écart entre la monarchie et le peuple.” Un professeur d’histoire à l’Université Cornell, Tamara Loos, se montre moins tendre : “Il semble que le roi la considère comme sa propre poupée Barbie privée. Il la met à l'écart et la fait (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Vladimir Poutine et sa jeune compagne Alina Kabaeva : les dessous de leur coup de foudre
Le prince Charles cruel et humiliant avec Diana lors d'une réception
Thomas Hollande : Emilie Broussouloux fait de rares confidences sur leur couple
Jean-Pierre Pernaut et Nathalie Marquay : leur fille Lou partage un craquant cliché de famille
"Jean Castex prend la foudre" : Emmanuel Macron populaire... au détriment de son Premier ministre ?