Roi de Thaïlande : sa maîtresse Sineenat, le nouvel atout de la monarchie ?

·1 min de lecture

Depuis plusieurs mois maintenant, des milliers de Thaïlandais manifestent dans les rues de Bangkok pour demander une réforme de la monarchie. Alors que Rama X multiplie les polémiques, sa maîtresse, Sineenat, est de tous les engagements royaux. Une mise en lumière qui ne doit rien au hasard, comme le souligne le politologue Puangchon Unchanam de l'Université de Naresuan auprès de SCMP.

Nommée "royale consort", la sulfureuse maîtresse royale se montre on ne peut plus proche des Thaïlandais. "Elle est jeune, énergique, belle, en forme, amicale et sportive", relève le spécialiste au sujet de celle qui fut répudiée et enfermée derrière les barreaux durant neuf mois avant d'être libérée en août dernier. Et de préciser que son apparente humilité est une aubaine pour la famille royale, souvent considérée comme déconnectée des réalités.

Accessible, souriante et rafraîchissante, l'ancienne infirmière prend volontiers la pose aux côtés de ses admirateurs et n'hésite pas à s'agenouiller pour serrer la main d'un de ses fans. Un comportement loin d'être anodin pour un membre de la famille royale. “C'est stratégique”, explique l'universitaire thaïlandais Pavin Chachavalpongpun dans les colonnes du Los Angeles Times, “C'est une façon de réduire l'écart entre la monarchie et le peuple.”

Tamara Loos, professeure d'histoire à l'Université Cornell, estime de son côté que Rama X se joue de sa jeune maîtresse : “Il semble que le roi la considère comme sa propre poupée Barbie privée. Il la met à l'écart (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Mort de Maradona : ce message déchirant à son fils quelques heures avant le drame
Laeticia Hallyday : une amie fidèle pour Gad Elmaleh dans la peine
Donald Trump inquiet pour ses enfants ? Il prépare la suite
PHOTOS - Laeticia Hallyday à St Barth : la tombe de Johnny plus fleurie que jamais
Flashback - Miss France : Vaimalama Chaves harcelée à cause de son poids