Le «Roi» Pelé, la première icône planétaire du football

© Franck FIFE / AFP

Le monde du football est en deuil, le "Roi" Pelé s’est éteint . La légende brésilienne, Edson Arantes do Nascimento de son vrai nom, est décédée des suites d’un cancer du côlon découvert en septembre 2021. L’ancien footballeur était hospitalisé à Sao Paulo depuis la fin novembre . Les médecins de Pelé avaient fait état le 21 décembre dernier d’une "progression" de son cancer ainsi que d’une "insuffisance rénale et cardiaque". Face à l’évolution de sa maladie, ses proches se sont retrouvés autour de lui à l’hôpital la veille de Noël . Un moment durant lequel la légende aurait fait ses adieux à ses deux filles et son fils.

>> LIRE AUSSI«Il va manquer au monde entier» : le Brésil se prépare à la mort de Pelé

 

Cette triste nouvelle touche le monde entier et particulièrement les Brésiliens qui voient leur "Roi" s’en aller. Comme lors du décès de Diego Maradona en Argentine, c’est l’idole de tout un pays qui monte au ciel. Par son talent et sa technique, Pelé aura fait rêver les amateurs du ballon rond et marquer plusieurs générations. Si le légendaire attaquant du Santos FC n’a évolué qu’en Amérique, son nom aura traversé l’Atlantique pour devenir une référence en Europe et dans le reste du monde.

Pelé, seul joueur à avoir été champion du monde à trois reprises

Si les Européens n’ont pas eu la chance de voir évoluer Pelé dans leurs championnats, ils l’auront découvert pour la première fois lors de la Coupe du monde de 1958 en Suède. Et quelle première ! Au côté de Garrin...


Lire la suite sur Europe1