Le roi Charles III transmet l'une de ses fonctions militaires au prince William

Le roi Charles III transmet officiellement son titre de colonel en chef de l'Army Air Corps au prince William, à l'aérodrome de Middle Wallop, dans le sud de l'Angleterre, le 13 mai 2024 (Kin Cheung)
Le roi Charles III transmet officiellement son titre de colonel en chef de l'Army Air Corps au prince William, à l'aérodrome de Middle Wallop, dans le sud de l'Angleterre, le 13 mai 2024 (Kin Cheung)

Le roi Charles III a officiellement transmis lundi à son fils William son titre de colonel en chef de l'Army Air Corps, un rôle honorifique qui semblait un temps promis à son frère Harry, lors d'une visite sur une base militaire.

Le monarque britannique, qui est atteint d'un cancer diagnostiqué en février et suit actuellement un traitement, a rencontré à cette occasion des militaires et leurs familles avec l'héritier du trône à l'aérodrome de Middle Wallop, dans le Hampshire (sud de l'Angleterre).

"Je souhaite vous faire part de ma grande joie d'être avec vous, même brièvement, une joie aussi teintée d'une grande tristesse après 32 ans passés à vous côtoyer et à admirer vos nombreux succès", a déclaré le roi.

Charles III était devenu le premier colonel en chef du corps aérien de l'armée britannique il y a 32 ans, et avait annoncé l'an dernier vouloir transmettre ce titre à son héritier.

Son fils cadet Harry, en froid avec la famille royale et exilé aux Etats-Unis, a servi dans ce régiment de l'armée britannique lors d'une mission en Afghanistan en 2012, pendant laquelle il était commandant d'hélicoptère Apache et copilote mitrailleur.

Il avait été longtemps pressenti pour récupérer ce titre honorifique après son père, mais le duc de Sussex a renoncé à ses obligations royales en 2020 lorsqu'il a quitté le Royaume-Uni avec sa femme Meghan.

De passage à Londres mercredi dernier pour assister à une cérémonie pour les 10 ans des Jeux Invictus, compétition internationale pour les soldats blessés dans laquelle il est très investi, le prince n'a pas rencontré son père.

Un porte-parole du prince a justifié cela par un "programme très chargé" du roi.

Après trois mois sans engagement public, mais tout en continuant d'exercer certaines fonctions officielles, le souverain de 75 ans a repris début mai un certain nombre de ses activités publiques.

Après ce passage de flambeau, le prince William a reçu lundi un briefing sur ses nouvelles fonctions, et doit quitter la base aérienne à bord d'un hélicoptère Apache dans l'après-midi pour un premier vol.

L'héritier du trône a passé plus de sept ans dans l'armée britannique, dont trois ans comme pilote d'hélicoptère de sauvetage sur la base de la Royal Air Force dans l'île d'Anglesey, au Pays de Galles, jusqu'en 2013.

cla/gmo/egn/def