Le roi Charles III attendu mardi au château de Hillsborough, entre unionistes et républicains

© Victoria Jones / POOL / AFP

Mardi, le roi Charles III se rendra au château de Hillsborough, en Irlande du nord. Là-bas, l'ambiance est particulière depuis la mort de la reine Elizabeth II. D'un côté se trouve unioniste, de l'autre les républicains. Europe 1 est parti à la rencontre des habitants de la petite commune, à 20km de Belfast.

A Hillsborough, la pluie ne cesse d'éteindre la bougie que Morgane tente d'allumer. Les fleurs et une photo de famille devant le château suffiront finalement pour dire au revoir à la reine Elizabeth II, morte ce jeudi à 96 ans.

"Elle avait cette capacité de nous unir et de guérir notre pays, surtout après la guerre civile. C'est quand quelqu'un part, on se rend compte de son importance. Elle arrivait à fédérer et c'est une figure majeure pour le Royaume-Uni dans son ensemble."

"Un pub à Belfast organisait une fête pour sa mort"

Une figure surtout pour la communauté unioniste, majoritairement protestante. Pour John, se montrer devant ce portail noir, c'est prouver que la culture britannique ne s'éteint pas avec elle.

"J'espère qu'il va pas y avoir trop de changements, une transition douce. Il y aura toujours des gens qui ne la respecteront jamais. Un pub à Belfast organisait une fête pour sa mort. C'est mal. C'était une mère, une grand-mère. Notre monarque."

>> Retrouvez le journal de la mi-journée week-end en podcast et en replay ici

Désormais, leur identité britannique sera incarnée par le roi Charles III. Les unionistes, qui sont bien moins populaire après leur défaite historique aux dernières élections en mai, devront essayer de se remettre de cette nouvelle épreuve.

Retrouvez cet article sur Europe1

VIDÉO - Charles III odieux avec ses domestiques ? Ces images gênantes qui refont surface