Le roi des Belges en RDC : un déplacement historique pour apurer le passé colonial

La junte qui gouverne le Mali s'est donnée lundi jusqu'à mars 2024 avant de rendre le pouvoir aux civils. Le colonel Assimi Goïta a signé, lundi 6 juin, un décret fixant à deux ans la durée de la période dite de transition, dont le début a été fixé au 26 mars dernier. Le chef de la junte l'a annoncé à la télévision d'Etat, au surlendemain d'un sommet de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) qui a imposé le 9 janvier au Mali de sévères mesures de rétorsion commerciales et financières pour forcer la junte à présenter un calendrier "acceptable" de retour des civils au pouvoir. Toutes les précisions de Clément Bonnerot, correspondant de France 24 depuis Kinshasa.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles