Roger Federer, un entrepreneur hors pair

Quelle retraite pour Roger Federer ? Le joueur de tennis suisse a annoncé la fin de sa carrière professionnelle jeudi 15 septembre. Une nouvelle page devrait s'ouvrir pour Federer, dans le business et les affaires. L'homme de 41 ans est à la tête d'une fortune qu'il s'emploie à faire fructifier depuis quelques années.

Même à la fin de sa carrière, alors qu'il multipliait les blessures et jouait très peu, Federer était le sportif le mieux payé au monde avec près de 100 millions d'euros par an. Son capital, lui, était estimé à 500 millions d'euros il y a trois ans. Il est sans doute encore plus élevé aujourd'hui, car Roger Federer est l'exemple même du sportif-entrepreneur, à l'instar de Serena Williams, toute jeune retraitée du tennis professionnelle qui lui a rendu hommage sur les réseaux.

Une impressionnante collection de sponsors

Son image d'excellence, d'élégance, peut paraître parfois un peu lisse, mais elle lui permet de négocier des contrats en or. « Il a su incarner et attirer à lui des partenaires qui avaient comme point commun de se placer dans le haut de gamme de leur industrie. Rolex pour les montres, Barilla pour les pâtes, Mercedes pour les voitures, explique Vincent Chaudel, cofondateur de l'Observatoire du sport business. C'est un sportif qui vient d'un petit pays, la Suisse, et il a réussi à être aimé du monde entier. Il y a très peu de sportifs qui ont réussi à faire ça. Il va au-delà de la performance sportive, il est aussi dans la performance marketing ».

En effet, Roger Federer, son aura et l'empreinte laissée bien au-delà du tennis, vont lui permettre de rester présent.


Lire la suite sur RFI