Rofrane Bambara (Familles nombreuses) inconsciente après un malaise : chute brutale et grand traumatisme

Décidément, les galères s'enchaînent pour Rofrane Bambara. Celle qui a récemment confié vouloir prendre du recul avec les tournages de Familles nombreuses, la vie en XXL (TF1) a partagé des nouvelles inquiétantes en story Instagram vendredi 8 juillet 2022. Elle a été victime d'un gros malaise qui l'a rendu inconsciente un certain temps.

"Ce matin, en allant prendre mon petit déjeuner vers 7h, j'ai fait un malaise. C'est la première fois que ça m'arrive. Je ne me rappelle de rien du tout à part ouvrir les yeux et appeler Nasser à plusieurs reprises, je sais pas combien de temps ça a duré et combien de temps je suis restée sans connaissance puisque tout le monde dormait à la maison", a-t-elle fait savoir. Les pompiers ont alors dû intervenir pour la transporter aux urgence où le verdict est tombé : Rofrane a fait une crise d'épilepsie. "C'était vraiment traumatisant de ne pas savoir ce qu'il s'est passé, de ne pas se rappeler comment ça s'est passé, mais le principal, c'est que ça aille mieux grâce à Dieu", a-t-elle conclu.

Au lendemain, la maman des quadruplés Nour, Hajar, Chemsy-Dine et Kheïry-Dine (4 ans) a donné de ses nouvelles à ses abonnés. "Depuis hier, je suis hyper fatiguée mais bon je me repose. Je n'ai pas fait grand chose, j'ai mal belle-mère qui est à la maison, ma soeur, mes belles-soeurs... Donc c'est vrai que ça fait chaud au coeur....

Lire la suite


À lire aussi

Familles nombreuses : Les quadruplés de Rofrane Bambara font un carnage dans son appartement
Rofrane Bambara (Familles nombreuses) : Douloureuse décision pour ses enfants, elle se livre sans filtre
Rofrane Bambara (Familles nombreuses), un de ses quadruplés refoulé de son école : excédée, elle révèle la raison

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles