Rod Stewart et son fils interpellés par la police pour une agression le jour du Nouvel An

Tout allait mieux pour Rod Stewart. Le chanteur avait pourtant connu des dernières années difficiles. Il y a deux ans, des médecins lui décèlent un cancer de la prostate. Un coup dur dont il s'est remis, puisqu'il est en rémission depuis le mois de juillet et aujourd'hui hors de danger. Celui qui a été anobli par le prince William pouvait donc passer des fêtes tranquilles. Elles ont finalement été très agitées, selon un rapport de police obtenu par plusieurs médias américains et britanniques, dont le Mirror. Pour le passage à l'année 2020, l'interprète de Baby Jane a, avec son fils Sean, passé les douze coups de minuit avec la police.

Convocation au tribunal

Alors que la grande famille fête l'événement dans un luxueux hôtel de Palm Beach, en Floride, ils désirent participer à un événement privé réservé aux enfants. Dans le groupe de Rod Stewart, père de huit enfants, il y a justement quelques bambins qui souhaitent se joindre à cette partie de la fête. Sauf que le vigile à l'entrée ne l'entend pas de cette oreille et refuse de les laisser entrer. C'est à ce moment-là que, dans un premier temps, Sean a poussé violemment l'agent de sécurité. Rod Stewart a ensuite frappé cette même personne "dans la zone gauche de la cage thoracique", selon le rapport de police.

La légende du Rock a par ailleurs indiqué que plus que le refus d'accéder à l'événement, ce sont les paroles et le comportement du vigile qui ont provoqué sa réaction. Il s'est tout de même excusé pour son attitude. Des excuses

Retrouvez cet article sur Voici

VIDEO Affaire Conclue : Sophie Davant agacée par une blague d'un candidat
Kylie Jenner aurait-elle retrouvé l'amour lors du réveillon du jour de l'An ?
VIDEO Affaire conclue : une vendeuse fond en larmes devant les acheteurs
VIDEO Vivement dimanche prochain : mal à l'aise, Sloane donne des nouvelles de Peter
VIDEO Christophe Dechavanne: ce jour où il a fait un flop à cause de Michel Sardou