Rodéos urbains : deux députés demandent le déploiement de drones

·1 min de lecture
Intervenir contre les amateurs de rodéos urbains est souvent trop dangereux pour les policiers, qui préfèrent identifier et interpeller en différé les délinquants.
Intervenir contre les amateurs de rodéos urbains est souvent trop dangereux pour les policiers, qui préfèrent identifier et interpeller en différé les délinquants.

Au cours de l?année 2020, plus de 871 rodéos urbains ? ces défilés de motos, scooters et quads s?affranchissant de toute règle de sécurité ? ont été décomptés par les gendarmes. Une véritable explosion (+ 48 %) en comparaison avec 2019, durant laquelle un peu plus de 400 événements similaires avaient été recensés. Pour mieux lutter contre ces pratiques, dangereuses et très accidentogènes, plusieurs députés veulent proposer un déploiement de drones. Robin Reda (Les Républicains, LR) et Natalia Pouzyreff (LREM), tous deux corapporteurs d?une mission parlementaire chargée d?évaluer l?efficacité de la loi luttant contre les rodéos urbains, estiment que les drones permettraient d?identifier plus facilement les délinquants.

Votée en 2018, la loi en question punit la participation à un rodéo urbain d?une peine maximale d?un an de prison et de 15 000 euros d?amende. Elle a permis l?explosion du nombre de délinquants condamnés en la matière, à hauteur de 30 %. « Les chiffres sont impressionnants, et c?est normal suite à la création d?un nouveau délit, mais cela reste relativement maigre au regard de tout ce qui peut se passer sur le territoire national », a concédé Robin Reda lors d?une conférence de presse.

Des rodéos souvent mortels

Ces nuisances ont récemment conduit à des drames. Fin août, une femme de 75 ans est décédée à Toulouse après avoir été percutée par un motard de 25 ans lors d?un rodéo urbain. Mi-juillet, une jeune femme de 21 ans a été tuée près d?Amien [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles