Rodéos urbains: les condamnations ont augmenté de près de 40% entre 2020 et 2021

Motos confisquées par la police après des rodéos urbains à Lyon le 13 juillet 2021. (Illustration) - PHILIPPE DESMAZES © 2019 AFP
Motos confisquées par la police après des rodéos urbains à Lyon le 13 juillet 2021. (Illustration) - PHILIPPE DESMAZES © 2019 AFP

D'année en année, la lutte contre les rodéos urbains s'intensifie. En déplacement à Marseille, le ministre de l'Intérieur a annoncé la multiplication des opérations de contrôle à partir de ce lundi.

Déjà, entre 2020 et 2021, les chiffres en matière de répression de cette pratique étaient en forte hausse: d'après les données que le ministère de la Justice a communiquées auprès de BFMTV, les condamnations liées aux rodéos urbains ont augmenté de 39,6% (1383 condamnations en 2021 contre 991 l'année précédente).

Par ailleurs, les verbalisations ont aussi augmenté entre ces deux années: on en recense 3206 pour l'année 2021, contre 2864 l'an d'avant, rapporte la même source.

1200 interpellations en deux mois

Alors que deux enfants de 10 et 11 ans ont été blessés vendredi, renversés par une moto lors d'un rodéo urbain à Pontoise dans le Val-d'Oise, le ministre de l'Intérieur a déclaré ce lundi matin que 10.000 opérations de contrôle allaient être menées par la police et la gendarmerie nationale pendant tout le mois d'août, afin de lutter contre des actes "criminels qui viennent blesser très gravement des enfants".

"Je veux dire que le gouvernement a la main extrêmement ferme contre non pas ces rodéos urbains que l'on présente comme un mot positif, comme si c'était un spectacle, mais contre ces actes souvent criminels qui viennent tuer, qui viennent blesser très gravement des femmes, des enfants", a souligné le ministre.

Toujours d'après lui, 8000 opérations ont déjà été menées ces deux derniers mois dans toute la France, et se sont soldées par 1200 interpellations et 700 saisies de quads, de motos ou de voitures.

Article original publié sur BFMTV.com