Rodéo urbain à Pontoise : la famille du motard expulsée de son logement social

© XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

La famille du motard, mis en examen et écroué après avoir grièvement blessé une fillette début août lors d'un rodéo urbain , a été expulsée de son logement social mardi, en application d'une décision antérieure aux faits, a annoncé la préfecture du Val-d'Oise. "Sur l'instruction du ministre de l'Intérieur et en application d'un jugement du tribunal de Pontoise, le préfet du Val d'Oise a fait procéder, aujourd'hui, à l'expulsion des occupants du logement social de l'auteur des faits, dans ce même quartier", a annoncé la préfecture du Val-d'Oise sur Twitter, un message repartagé par Gérald Darmanin .

Une expulsion sur la base "d'une décision qui pré-existait"

Interrogé par l'AFP, le préfet Philippe Court a indiqué que l'expulsion a été réalisée sur la base "d'une décision qui pré-existait". En 2016, un juge avait prononcé l'expulsion de ce foyer pour non-paiement du loyer. "Pour agir avec rapidité, je me suis appuyé sur une décision qui était toujours exécutoire du juge civil sachant que nous aurions monté le dossier pour expulsion pour troubles de jouissance dans un cas comme celui-ci", a expliqué le préfet.

>> LIRE AUSSIRodéo urbain à Pontoise : un phénomène qui inquiète de plus en plus les autorités

 

"Très clairement,...


Lire la suite sur Europe1