Rock en Seine 2018 : demandez le programme !

Laure Narlian
Le festival Rock en Seine, prévu cette année du 24 au 26 août et toujours au coeur du Domaine national de Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), a annoncé 26 nouveaux noms qui viennent finaliser sa programmation. En 2018, les têtes d'affiche auront donc pour nom Justice, PNL, Macklemore, Mike Shinoda (de Linkin' Park), Liam Gallagher et Charlotte Gainsbourg.

Vendredi 24 août

Le groupe de rap PNL sera sans doute la formation la plus attendue au premier jour du festival. On est en effet sans nouvelles des deux frangins des Tarterêts depuis des mois et les fans attendent un successeur à l'album "Dans la Légende" qui avait affolé tous les compteurs à sa sortie en septembre 2016. Entre temps, Ademo et N.O.S ont rempli des arènes (notamment deux Bercy, on y était) et cultivent toujours soigneusemet le mystère en refusant toute interview. Leur nouvel album peut donc surgir à tout moment. Et, peut-être bien, juste avant ou juste après Rock en Seine.

Un autre duo rap, celui des Sud-Africains frappadingues Die Antwoord, déjà vus au festival en 2014 attirera les curieux. Mais pas autant que Mike Shinoda de Linkin Park. Depuis le suicide en juillet 2017 de son complice Chester Bennington, le groupe de "nu metal" Linkin Park n'est plus et Mike Shinoda rumine ses démons. Son premier album solo est attendu courant juin.

Vendredi toujours, on ira applaudir Parcels et leur pop chatoyante et joyeuse, l'espiègle Yelle perdue de vue depuis son dernier album en 2014 et de retour avec une "club party" à laquelle tous les festivaliers sont conviés. On ne loupera pas l'électro soul de l'Australien Chet Faker qui officie désormais sous son vrai nom Nick Murphy, ni le duo français psychédélique Limiñanas dont le superbe dernier opus a été produit par Anton Newcombe du Brian Jonestown Massacre.

Nos pas nous mèneront également vers les Dirty Projectors emmenés par le multi-instrumentiste américain Dave Longstreth, dont la dernière réinvention discographique plus soul que rock était enthousiasmante. On pensera enfin à aller écouter et voir à quoi ressemble la mystérieuse Dj et productrice "no gender" anglaise Sophie, et le show qu'elle peaufine à Los Angeles depuis des mois.


Egalement au menu : First Aid Kit, Carpenter Brut, Stefflon Don, MNNQNS, George Fitzgerald, Yellow Days, Attaque 77, Terrenoire, NONAME, West TheBarton et The Orielles. Et (...)

Lire la suite sur Culturebox.fr

40 ans après leur création, les tubes de Starmania restent indémodables
A voir sur Culturebox : les concerts du Sónar de Barcelone comme si vous étiez
Le festival "Bains Numériques" programme IA, la première chanteuse virtuelle
Une statue de Johnny érigée "par les fans, pour les fans" à Viviers