Un robot a réalisé une opération chirurgicale sans assistance humaine avec un résultat « significativement meilleur » !

·1 min de lecture

Les robots chirurgicaux ne sont pas complètement nouveaux, et de nombreux modèles permettent déjà d’améliorer la précision des gestes ou d’effectuer une opération à distance. Toutefois, jusqu’à présent ces appareils ont toujours été guidés par des humains. Des chercheurs de l’université Johns-Hopkins aux États-Unis ont voulu rendre les opérations entièrement automatisées et ont mis au point un robot capable d’effectuer une anastomose intestinale sans assistance humaine.

Dans un article publié dans la revue Science Robotics, les chercheurs détaillent les améliorations apportées au robot baptisé Star (Smart Tissue Autonomous Robot). Celui-ci avait déjà réussi une chirurgie en 2016, mais avec une grande incision qui avait nécessité une intervention humaine. Le nouveau modèle a réussi à joindre deux parties de l’intestin dans une opération par cœlioscopie.

Des résultats « nettement meilleurs » que ceux d’un chirurgien humain

Le robot a été équipé d’outils de suture spécialisés ainsi que d'une endoscopie monochrome 3D. Ils ont utilisé l’apprentissage automatique pour créer une représentation en trois dimensions des tissus à manipuler. L’opération chirurgicale a été menée avec succès sur des cochons sans la moindre assistance d'un humain.

« Star a réalisé l’intervention sur quatre animaux et a obtenu des résultats nettement meilleurs que ceux des humains réalisant la même intervention », a indiqué Axel Krieger, l’un des auteurs. Selon les chercheurs, de tels robots chirurgicaux pourront démocratiser l’accès à des opérations spécialisées, tout en offrant des résultats plus uniformes et un meilleur bilan pour les patients.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles