Le Robinson Crusoé italien menacé d'éviction

Par LePoint.fr
L'île est protégée au sein d'un parc national désormais en conflit avec l'ermite

Mauro Morandi vit depuis plus d'une trentaine d'années sur une île que les autorités italiennes veulent transformer en observatoire environnemental.

Une petite île paradisiaque de 2 km2, trente ans d'une vie isolée… L'histoire surprenante et émouvante de Mauro Morandi pourrait malheureusement prendre fin. En 1989, comme le raconte CNN, cet ancien professeur d'éducation physique se lance dans un projet ambitieux : partir d'Italie en solitaire sur son catamaran pour rejoindre la Polynésie, à l'autre bout du monde.

Mais le sort en décida autrement. À peine parti, il est contraint de s'arrêter sur une petite île située entre la Corse et la Sardaigne, l'île de Budelli. Le coup de foudre est immédiat, Mauro décide de faire de ces eaux claires et de ce sable fin sa résidence. Approvisionné en nourriture par bateau, Mauro Morandi vit dans un abri datant de la Seconde Guerre mondiale, alimenté par un système d'énergie solaire.

Faire de l'île un observatoire

Pendant 31 ans, Mauro se consacrera à la préservation de son île et à l'ancienne station de radio qui lui sert de refuge. Mais les autorités italiennes souhaitent désormais faire de l'île un observatoire environnemental pour profiter de son exceptionnel écosystème et demandent l'expulsion de l'ancien navigateur, aujourd'hui âgé de 81 ans. Le parc national de l'archipel della Maddalena auquel appartient l'île demande à ce que soient engagés « des travaux de remise en état des structures existantes, essentiellement la maison du gar [...]

Retrouvez cet article sur LePoint.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :



1967 : la villa-studio où le Beach Boy Brian Wilson se confina
1905, Tamanrasset : l’ermitage du désert où le père de Foucauld se confina
Libye : Alger veut mettre l'ONU devant ses responsabilités
Berlin : des milliers de manifestants « anti-coronavirus » dans la rue
Recevez la newsletter Le Point.fr

Notre objectif est d'assurer la meilleure expérience possible pour nos utilisateurs et de créer une communauté respectueuse de chacun. Nous travaillons à l'amélioration de cette expérience et pendant cette période, le module commentaires a la fin de nos articles n'est pas disponible. Merci de votre compréhension.