Robert Hendy-Freegard, le fugitif de la Creuse, arrêté en Belgique

Robert Hendy-Freegard, au coeur d’une série documentaire sur Netflix, est soupçonné d’avoir renversé deux gendarmes dans la Creuse après un refus d’obtempérer.
Netflix Robert Hendy-Freegard, au coeur d’une série documentaire sur Netflix, est soupçonné d’avoir renversé deux gendarmes dans la Creuse après un refus d’obtempérer.

Netflix

Robert Hendy-Freegard, au coeur d’une série documentaire sur Netflix, est soupçonné d’avoir renversé deux gendarmes dans la Creuse après un refus d’obtempérer.

FAITS DIVERS - Fin de la cavale pour Robert Hendy-Freegard. Ce Britannique soupçonné d’avoir renversé deux gendarmes lors d’un contrôle dans son élevage canin à Vidaillat, dans la Creuse, a été arrêté en Belgique près de Bruxelles, révèlent BFMTV et Franceinfo ce samedi 3 septembre.

Il a été interpellé par la police fédérale autoroutière dans un véhicule, précise BFMTV. L’homme de 51 ans, déjà connu au Royaume-Uni pour ses escroqueries, sera présenté à un juge d’instruction dès ce samedi.

Les faits s’étaient déroulés à 30 kilomètres de Guéret, dans la Creuse, jeudi 25 août. La Direction Départementale de l’Emploi, du Travail, des Solidarités et de la Protection des Populations (DETSPP), accompagnée de plusieurs gendarmes, menait un contrôle dans l’élevage canin illégal de Robert Hendy-Freegard et de sa femme Sandra Clifton.

Condamné pour escroquerie au Royaume-Uni

Pendant le contrôle, le Britannique a démarré son véhicule, une Audi A3, et percuté deux militaires. Il a pris la fuite et restait introuvable depuis une semaine. 21 et 6 jours d’ITT ont été prescrits aux gendarmes renversés.

Le profil de Robert Hendy-Freegard est bien particulier. En 2005, il avait été condamné par la justice britannique à la prison à perpétuité pour enlèvement, tromperie, vol sur des étudiants et des femmes, à qui il avait soutiré un total de plus d’un million de livres. Il s’était fait passer pour espion du MI5, les services secrets britanniques. Il avait été libéré en 2009 et avait installé son élevage canin en France en 2015.

Son histoire digne des plus grandes fictions lui a valu un documentaire Netflix intitulé The Puppetmaster : leçons de manipulation, disponible depuis le début de l’année, et un film Rogue Agent avec James Norton et Gemma Arterton, sur la même plateforme.

À voir également sur Le HuffPost : Macron « ami ou ennemi ?  » La réponse de la favorite pour succéder à Boris Johnson a surpris :

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi