Robert Badinter : "La peine de mort est l'apanage des dictatures"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Robert Badinter était l'invité exceptionnel ce samedi matin de Jean-Pierre Elkabbach sur CNEWS et Europe 1. L'ancien ministre de la Justice, à l'origine de l'abolition de la peine de mort en France, a fait un état des lieux du progrès des droits fondamentaux en France et a fustigé la progression des idées pro-peine de mort en France. Robert Badinter participera cet après-midi à une cérémonie de commémoration des 40 ans de l'abolition de la peine de mort au Panthéon en présence d'Emmanuel Macron.

>> LIRE AUSSI - Sartre, Camus et Beauvoir : Robert Badinter raconte les débuts de son amour du théâtre

La peine de mort, "apanage des dictatures"

Est-on sûr de ne jamais voir revenir la peine de mort en France ? "Absolument. Sauf un cas : la peine de mort a toujours été l'apanage ou l'expression des dictatures. Il est évident que si nous avions à nouveau une dictature en France la peine de mort serait rétablie en même temps que la liberté serait supprimée et les droits de l'homme balayés. C'est une constante de l'histoire de la peine de mort que d'être structurellement liée aux régimes totalitaires", a-t-il expliqué. 

Robert Badinter a également rappelé que la France était signataire de plusieurs traités internationaux qui l'empêchent de revenir en arrière sur l'abolition de la peine de mort. "Je me refuse à l'idée que la France puisse devenir, au sein de l'Union européenne, une dictature totalitaire. Je rappelle que la France est liée par des accords internationaux. Vous imagin...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles