Le RN reproche à Dupond-Moretti une « quenelle », le ministre réplique en mimant le geste à l’Assemblée nationale

L’hémicycle de l’Assemblée nationale a été le théâtre, ce mercredi 6 mars, d’une échauffourée entre Éric Dupond-Moretti, ministre de la Justice, et Julien Odoul, député Rassemblement national de l’Yonne. Accusé d’avoir réalisé une quenelle, geste antisémite popularisé par Dieudonné, le membre du gouvernement a décidé de mimer le geste en remettant de l’huile sur le feu au moment d'évoquer la création du parti d’extrême droite par d’anciens dirigeants nazis. La séance a été interrompue dix minutes.

« C'est vous qui l'avez inventée »

Au micro de l’Assemblée nationale, Julien Odoul mettait en avant un prétendu antisémitisme véhiculé par l’extrême gauche. Éric Dupond-Moretti a d’abord acquiescé la prise de parole du député RN, avant d’attaquer de front le parti : « Vous nous donnez des leçons d'antisémitisme et vous oubliez de rappeler que l'antisémitisme il vient aussi de votre parti fondé par un Waffen-SS (branche militaire de l'Allemagne nazie). On parle davantage des chats de Madame Le Pen que de ses amis. Il ne suffit pas de défiler dans une marche contre l'antisémitisme pour être exonéré de tout et en particulier de votre scandaleux passé. »

Alors que Julien Odoul déplorait les « outrances, injures et insultes », du ministre de la Justice, celui-ci rétorquait : « Faites le ménage ! [...] Est-ce que vous voulez la liste de vos amis antisémites, nazillons, gudards ? » Le député du RN a ensuite demandé un rappel à l'ordre d’Éric Dupond-Moretti et une suspension de séanc...


Lire la suite sur LeJDD