Rizlaine Sellika a admis avoir subi de la pression de France 2 pour ne pas se rendre sur le plateau de TPMP

Capture écran - C8

Invitée sur le plateau de TPMP ce lundi 12 septembre pour s’exprimer suite à la diffusion du reportage de Complément d’Enquête, la co-réalisatrice Rilzaine Sellika a admis avoir subi des pressions de France 2 pour ne pas se rendre sur le plateau de Cyril Hanouna. "Franchement merci beaucoup d’être là, j’espère que ça ne va pas vous causer de problèmes", a commencé à lui dire Baba. Rizlaine Sellika a admis que jusqu’au bout de la journée des personnes de la chaîne France 2 l’avait empêchée de se rendre sur C8. "Jusqu’au bout les rédacteurs en chefs et le producteur m’ont contactée pour ne pas intervenir aujourd’hui, mais comme je l’ai dit ce matin dans l’émission de Guillaume Genton, pour moi c’est le droit d’information. Pourquoi on ne pourrait pas informer les téléspectateurs de Cyril Hanouna ? Moi, je ne comprends pas. Pour moi, c’est aussi la cerise sur le gâteau, car j’ai tenté de vous contacter pour une interview et ça a été très compliqué, je suis en face de vous et je suis contente", a-t-elle tenu à spécifier à Baba.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi