Rixe mortelle à Paris : le rappeur MHD jugé pour meurtre aux assises

·1 min de lecture
Le rappeur MHD encourt 30 ans de réclusion criminelle dans le cadre d'une rixe mortelle en 2018.

Neuf suspects, dont le rappeur, sont renvoyés devant la cour d'assises de Paris. Ils sont soupçonnés d'avoir pris part à une rixe mortelle en 2018.

Le rappeur MHD, autoproclamé de « l'afro-trap », sera jugé devant la cour d'assises de Paris pour le meurtre d'un jeune homme lors d'une rixe à l'été 2018, a appris l'Agence France-Presse vendredi 12 novembre, confirmant une information du Parisien.

L'ordonnance de mise en accusation datant de mercredi renvoie l'artiste, dont le vrai nom est Mohamed Sylla, aux assises pour homicide volontaire, ainsi que huit autres personnes. Deux personnes font l'objet d'un non-lieu. Le rappeur de 27 ans encourt une peine de 30 ans de réclusion criminelle.

À LIRE AUSSI Musique - MHD : voyage en Afro-trap

Le rappeur prêtait souvent sa voiture

Dans la nuit du 5 au 6 juillet 2018, Loïc K., 23 ans, a été renversé par une voiture, passé à tabac puis blessé à l'arme blanche dans le Xe arrondissement de la capitale. Une dizaine de personnes se sont acharnées sur lui, une scène filmée sur un téléphone portable par un témoin depuis une fenêtre, un élément-clé du dossier. Loïc K. est très rapidement mort de ses blessures.

La voiture du rappeur originaire du XIXe arrondissement, une Mercedes noire reconnaissable, est celle qui a renversé le jeune homme, mais plusieurs acteurs du dossier assurent que le rappeur la prêtait très régulièrement. Outre cet élément, plusieurs témoins ont indiqué avoir identifié formellement MHD, notamment par sa coupe de cheveux ou un survêtement de la marque Puma dont il était l'ambassadeur.

À LIRE AUSSI Comment le monde du football s'est converti au rap

Un dossie [...] Lire la suite

VIDÉO - VOICI - MHD : le rappeur de 27 ans bientôt jugé aux assises pour meurtre :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles