Rixe mortelle à Paris en 2018: le rappeur MHD sera jugé aux assises

·2 min de lecture

Soupçonné d'être impliqué dans une rixe aux conséquences fatales en 2018 à Paris, Mohamed Sylla, 27 ans, plus connu du grand public sous son nom de scène "MHD" sera jugé aux assises en compagnie de huit autres personnes.

Soupçonné d'être impliqué dans une rixe aux conséquences fatales en 2018 à Paris, il sera jugé aux assises en compagnie de huit autres personnes.

La juge d'instruction en charge de l'enquête concernant la mort d'un jeune homme de 23 ans, tabassé en plein Xe arrondissement en juillet 2018, a signé mercredi une ordonnance de mise en accusation renvoyant l'artiste et huit autres personnes devant la cour d'assises de Paris pour "homicide volontaire", a appris l'AFP de source proche du dossier, confirmant une information du Parisien.

Mohamed Sylla, 27 ans, plus connu du grand public sous son nom de scène "MHD", encourt donc une peine de 30 ans de réclusion criminelle. De quoi faire planer une sérieuse menace sur la carrière du "prince" de l'"afro-trap" (mélange de rap et de musiques africaines).

Dans la nuit du 5 au 6 juillet 2018, Loïc K., 23 ans, a été renversé par une voiture, passé à tabac puis blessé à l'arme blanche dans le Xe arrondissement de la capitale.

Une dizaine de personnes se sont acharnées sur lui, une scène filmée sur un téléphone portable par un témoin depuis une fenêtre, un élément-clé du dossier. Loïc K. est très rapidement mort de ses blessures.

Rapidement, l'enquête s'oriente sur la piste d'un règlement de comptes entre groupes rivaux du nord-est parisien issus de deux quartiers: Chaufourniers et Cité rouge d'un côté, Grange-aux-Belles de l'autre.

La voiture du rappeur originaire du XIXe arrondissement, une Mercedes noire reconnaissable, est celle qui a renversé le jeune homme, mais plusieurs acteurs du dossier ont témoigné du fait que le rappeur la prêtait très régulièrement.

Dans son ordonnance, la juge retient à décharge que "le profil génétique de Mohamed Sylla n'a pas été retrouvé sur la scène de(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles