Rixe devant une discothèque à Gap: le procès renvoyé au 15 septembre

·1 min de lecture
La balance de la Justice (illustration) - LOIC VENANCE / AFP
La balance de la Justice (illustration) - LOIC VENANCE / AFP

L'homme soupçonné d'avoir porté plusieurs coups avec une arme blanche lors d'une rixe devant une discothèque ce week-end a été placé en détention provisoire, a appris BFM DICI ce mardi. Son procès a été renvoyé au 15 septembre prochain.

Risque de concertation

Dans la nuit de vendredi à samedi, cet homme aurait commencé à se bagarrer avec un autre individu devant la boîte de nuit Le Final. Ils se sont ensuite retrouvés sur un parking pour en découdre. Le suspect aurait alors porté plusieurs coups de machette à l'un de ses adversaires, qui a été hospitalisé à Gap dans un état grave. Ses jours ne sont plus en danger.

Selon le tribunal, le risque de concertation avec les co-auteurs ainsi que de confrontation avec les proches de la victime était trop grand. Les juges ont également justifié ce placement en détention pour assurer sa sécurité.

L'avocat du prévenu, Me Nicolas Charmasson, a toutefois vivement contesté ces arguments, arguant que le suspect s'était rendu de lui même moins de 48h après les faits. Au moment de s'exprimer, l'auteur présumé des coups, la voix étouffée par les sanglots, a assuré regretter son geste.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles