Des rivières auraient coulé sur Mars un milliard d'années plus longtemps qu'on ne le pensait !

·2 min de lecture

Souvenons-nous. Il y a tout juste un peu plus de 50 ans la sonde états-unienne Mariner 9 était la première à se mettre en orbite autour de Mars au mois de novembre 1971. Une tempête martienne va cependant lui interdire de photographier la surface de la Planète rouge jusqu’au 2 janvier 1972. Les images ensuite envoyées à la Noosphère sont déjà d’une résolution non négligeable puisqu’elle est de l’ordre du kilomètre et qu’elles révèlent des détails inédits aussi bien du volcan Olympus Mons mais aussi d’un énorme canyon qui sera ensuite nommé Valles Marineris en l'honneur de la réussite de la mission Mariner 9 justement.

Surtout, la sonde commence à fournir des images de la structure à la surface de Mars qui ressemblent à s’y méprendre à celles observées depuis l’espace sur Terre et qui sont dans le cas de notre Planète bleue, à savoir des lits de rivières, des preuves d'érosion et de dépôts par de l'eau.


Il y a 50 ans, Mariner 9 marquait l'histoire de l'exploration du Système solaire. Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc en bas à droite. Les sous-titres en anglais devraient alors apparaître. Cliquez ensuite sur l'écrou à droite du rectangle, puis sur « Sous-titres » et enfin sur « Traduire automatiquement ». Choisissez « Français ». © NBC News

De Mariner 9 à MRO, une plongée dans le passé de Mars

En 1976, l’arrivée des sondes Viking va confirmer la présence de ces structures mais aussi en faire découvrir beaucoup plus. Les résultats sont spectaculaires. Non seulement d’immenses vallées fluviales, parfois s’étendant sur des milliers de kilomètres, sont découvertes, mais on trouve également des traces de libération massives et rapides d’énormes volumes d’eau avec des débits estimés à dix-mille fois le débit du Mississippi pour certains écoulements.

Enfin, suite à la calibration des âges des terrains cratérisés grâce aux datations des roches lunaires ramenées par les missions Apollo (le bombardement météoritique et la taille...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles