"Nous risquons la pénurie" : le secteur du jouet réclame une réouverture rapide des magasins

·1 min de lecture

Alors que Noël approche à grands pas, les professionnels du jouet redoublent d'efforts pour tenter de convaincre le gouvernement de les autoriser à rouvrir leurs magasins. L'enjeu est de taille : le secteur réalise près de la moitié de son chiffre d'affaire annuel sur les mois de novembre et décembre. "Nous demandons au gouvernement de considérer le jouet comme une catégorie essentielle et de permettre la réouverture des magasins spécialisés et des rayons des hypermarchés", appelle Christophe Salmon, ​patron de Mattel France, invité d'Europe 1 mercredi. 

 >> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mercredi 11 novembre

Pour pouvoir rouvrir au plus vite, le secteur est prêt à se plier en quatre. Lors d'une réunion la semaine dernière au ministère de l'Economie, les professionnels du secteurs ont multiplié les promesses à Bruno Le Maire : "Limiter davantage le nombre de clients en boutique, proposer des rendez-vous, élargir les horaires d'ouverture... Ces mesures nous permettraient d'ouvrir en étant responsables", appuie Christophe Salmon. Selon les informations d'Europe 1, le gouvernement n'envisagerait cependant pas pour l'instant d'assouplissement

"L'idée, c'est de désengorger en rouvrant au plus tôt"

Mais avec 77% des magasins totalement fermés, les solutions de "click and collect" ne suffiront ni à regonfler le chiffre d'affaires, ni à absorber la demande. Pour Franck Mathais, porte-parole de JouéClub, la réouverture des magasins est d'ailleurs ...


Lire la suite sur Europe1