Les risques du pass sanitaire illustrées par ce cluster dans une discothèque

·1 min de lecture
Le pass sanitaire suffit-il à prévenir toute contamination en boite de nuit ? Un cluster de noctambules aux Pays-bas interpelle. image d'illustration. (Photo: DIMITRIOS KAMBOURIS via Getty Images via AFP)
Le pass sanitaire suffit-il à prévenir toute contamination en boite de nuit ? Un cluster de noctambules aux Pays-bas interpelle. image d'illustration. (Photo: DIMITRIOS KAMBOURIS via Getty Images via AFP)

CORONAVIRUS - Fièvre du samedi soir aux Pays-Bas: 165 noctambules ont été testés positifs au Covid-19 après avoir foulé le dancefloor d’une boîte de nuit à Enschede, dans l’est du pays, rapporte le site Hart Van Nederland, en se basant sur des déclarations des services de santé locales.

La soirée était pourtant select: en plus d’une tenue correcte, les 600 fêtards accueillis dans la nuit du 3 au 4 juillet ont dû présenter un test PCR négatif pour pouvoir accéder au club, principale condition du pass sanitaire hollandais qui a permis, le 26 juin, la réouverture des discothèques.

Cet incident rappelle la fragilité des mesures sanitaires en vigueur pour réduire les contaminations lors d’événements culturels et sportifs. Si rien n’indique pour l’instant que les contaminations se sont toutes faites précisément lors de la soirée, le bilan interpelle. Comment quasiment un tiers des danseurs ont pu ressortir positif de cette virée en boîte, alors qu’ils ont présenté un test négatif au moment de s’engouffrer sous les spotlights?

Le test PCR n’offre pas toutes les garanties

Pour faire réagir le PCR ou rendre une personne contagieuse, il faut environ une semaine d’incubation. “Il est inutile de faire [les tests PCR] avant, car s’il est réalisé trop tôt [le test] peut être négatif même si je suis infecté”, précise Santé Publique France, dans un guide pratique à destination des cas contacts.

Ainsi, les tests PCR effectués dans le cadre du pass sanitaire permettent de filtrer les malades testés après leur incubation. Mais il est possible que parmi les 600 danseurs, cert...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles