Rishi Sunak, candidat à Downing Street, affirme avoir détourné de l’argent des « zones urbaines défavorisées »

© REUTERS/Peter Nicholls

Relayé par The Guardian , le magazine New Statesman a divulgué vendredi une vidéo de Rishi Sunak tenant des propos controversés lors d'une assemblée de conservateurs britanniques tenue la semaine passée. Au cours de la séquence, le candidat au remplacement de Boris Johnson a admis qu'il avait redistribué de l'argent alloué à des zones urbaines défavorisées à des communautés rurales et plus riches du pays. « J'ai réussi à changer les formules de financement public, pour m'assurer que d'autres régions comme celle-ci reçoivent le financement qu'ils méritent. Nous avons hérité d'un tas de formules du parti travailliste qui a poussé tout le financement dans les zones urbaines défavorisées et qu'il fallait défaire », peut-on l'entendre dire depuis Tunbridge Wells, dans le Kent.

La classe politique britannique s'est aussitôt emparée de l'affaire, martelant son indignation depuis le réseau social Twitter. La députée travailliste Lisa Nandy a notamment fait part de sa colère en qualifiant cette vidéo de « scandaleuse » et en exigeant l'ouverture d'une enquête concernant les « changements » avancés par Rishi Sunak. « C'est notre argent. Il devrait être dépensé équitablement et là où il est le plus nécessaire - et non utilisé comme pot-de-vin pour les membres conservateurs. Vous montrez votre vrai visage », a-t-elle argué.


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles