Cette riposte sur la page de Joann Sfar résume assez bien le fonctionnement de la mélenchonsphère

Romain Herreros

POLITIQUE - "Voilà donc le genre d'outil qui permet à tant d'inconnus de venir spontanément "désintoxiquer" votre page Facebook perso. Ça me fout bien la gerbe!". Sur le réseau social, Joann Sfar, régulièrement invité sur Le HuffPost, explique avoir fait les frais de ses prises de position critiques à l'égard de Jean-Luc Mélenchon.

Après la publication d'un long texte fustigeant les orientations internationales du candidat de la France insoumise, le dessinateur a reçu une avalanche de commentaires contradictoires, publiés par des cybermilitants acquis à la cause de Jean-Luc Mélenchon. Internautes reconnaissables, entre autres, par l'utilisation du sigle "Phi" en photo de profil, symbole de la campagne de leur candidat.

Joann Sfar a joint à sa publication une capture d'écran du serveur "Discord". Dans cette plateforme prisée des gamers, "Les Insoumis" s'organisent pour faire campagne sur les réseaux sociaux, comme le font, mais avec d'autres codes et d'autres méthodes, les partisans de Marine Le Pen.

Dans la matinée, un utilisateur de la plateforme a signalé aux autres la publication du dessinateur et les a invités à riposter avec des arguments coordonnés. Résultat, des centaines de commentaires publiés sous le post de Joann Sfar. "C'est très huilé, ça marche très bien, et c'est exactement l'inverse d'une discussion. J'en ai assez de revoir les mêmes éléments de langage et les mêmes leçons répétées par les uns et les autres", s'agace l'auteur du "Chat du Rabbin" dans un second post, décrivant une véritable "armée".

Exercer une pression militante

Alors qu'en est il? Indépendants (mais pas complètement déconnectés) de l'équipe de campagne de Jean-Luc Mélenchon, ces internautes entendent exercer une pression militante sur les réseaux sociaux. Comprendre: riposter aux critiques qui ciblent leur champion en martelant des contre-arguments. Côté effectif, plus de 3000 personnes sont inscrites sur le Discord des Insoumis (largement de quoi inonder des...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages