Russie : plus de 1 200 arrestations lors des manifestations pro-Navalny

Source AFP
·1 min de lecture
Des milliers de manifestants ont défilé mercredi à Moscou et Saint-Pétersbourg en soutien à l'opposant Alexeï Navalny.
Des milliers de manifestants ont défilé mercredi à Moscou et Saint-Pétersbourg en soutien à l'opposant Alexeï Navalny.

Des milliers de manifestants défilaient mercredi soir à Moscou et à Saint-Pétersbourg en soutien à l'opposant Alexeï Navalny, emprisonné et en grève de la faim, malgré un important dispositif policier. La police a fait état de 6 000 personnes dans la capitale et 4 500 dans la deuxième ville de Russie, tandis que les organisateurs des rassemblements n'ont pas fourni d'estimations de leur nombre. Des manifestations ont eu lieu dans les principales villes de Russie, de Vladivostok, en Extrême-Orient russe, aux grandes cités de Sibérie. Selon la police, 14 000 personnes ont défilé dans 29 villes dans le pays.

Les journalistes de l'Agence France-Presse ont constaté la présence de foules importantes, sans qu'elles atteignent l'ampleur des manifestations du mois de janvier après l'arrestation de l'opposant. Selon l'ONG OVD-Info, plus de 1 200 personnes ont été arrêtées en marge de ces manifestations. Selon cette organisation spécialisée dans le suivi des manifestations en Russie, plus de 500 interpellations ont été recensées à Saint-Pétersbourg, tandis que le cortège à Moscou a pu défiler sans incidents majeurs. Dans la journée, plusieurs proches de l'opposant ont été arrêtés, dont l'avocate Lioubov Sobol ou sa porte-parole Kira Iarmych.

Les menaces de Poutine

Un peu plus tôt dans la journée, Vladimir Poutine a mis en garde ses rivaux étrangers, à l'occasion de son discours annuel. Le président russe a brandi la menace d'une riposte « dure » si ceux-ci tentaient de [...] Lire la suite