« Ripoliner », « climato-hypocrite », « Finito », « Gérard Majax »… les mots du débat de l’entre-deux tours

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Datchary Jean-Jacques/ABACA
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En 2017, la «poudre de perlimpimpim», expression utilisée par Emmanuel Macron avait fait couler beaucoup d’encre sur les réseaux sociaux. Terme de comptabilité, «Finito» devrait rapidement entrer dans le langage courant et dans les cours d’école.

Fondateur de Covidtracker et de Vitemadose que les Français ont si souvent utilisé durant la crise sanitaire, et Data Scientist de profession, Guillaume Rozier a tout de suite eu l’idée d’utiliser Google Trends pour « tester » la popularité des mots les plus surprenants utilisés lors de ce débat de l’entre-deux tours. Et sans surprise, les internautes téléspectateurs ont vite cherché quelles étaient les références des mots «ripoliner» et «finito». Emmanuel Macron a d'abord parlé de « Ripoliner la façade », une référence à une marque de peinture française, Ripolin dont les affiches publicitaires du début du 20e siècle ont marqué l’histoire de la publicité. Le verbe Ripoliner est même entré dans le dictionnaire Larousse avec, pour définition, au sens figuré de « donner à quelque chose l'apparence, souvent trompeuse, du neuf ». Il a ensuite utilisé un surprenant « Finito », un terme utilisé en comptabilité et qui signifie l’état final, l'arrêté d’un compte, peut-être une référence à son passé de banquier.

Sondage de la présidentielle : avant le débat, Marine Le Pen perd encore du terrain

Le président-candidat a ensuite rendu hommage au célèbre prestidigitateur Gérard Majax qui avait connu un grand succès à la télévision dans les années 70. Il avait aussi démystifié à la télévision le prétendu télépathe israélien Uri Geller en refaisant ses tours. Enfin, accusée par Emmanuel Macron d’être « climat-sceptique », Marine Le Pen lui a rétorqué qu’il était lui un « climato-hypocrite ». Peut-être une référence à l’adjectif d« Eco-hypocrite » dont fut affublé l’acteur américain Leonardo DiCaprio à la sortie du film écologique « Don’t Look Up » alors qu’il prenait ses vacances sur un yacht de luxe.

Emmanuel Macron à Marine Le Pen : «Vous(...)

Lire la suite sur Paris Match

VIDÉO - Jean-Michel Aphatie : "Marine Le Pen présidente ? Pour la première fois aujourd’hui, on peut dire oui c’est possible"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles