Rika Zaraï : cette nuit où elle a renoncé au suicide in extremis

·1 min de lecture

La star des années 1970 a rejoint les étoiles. Ce mercredi 23 décembre, Rika Zaraï est décédée, comme l'a révélé l'ambassade d'Israël sur Twitter. Elle était âgée de 82 ans. Au cours de sa vie, la chanteuse franco-israélienne aura traversé de lourdes épreuves. Bien avant son AVC qui l'a touchée le 3 juin 2008 et lui a laissé des séquelles pendant des années, l'interprète d'Alors je chante avait été victime d'un terrible accident, qui a bien failli lui coûter la vie. C'était en novembre 1969. Alors qu'elle rentrait d'un de ses concerts dans l'est de la France avec son futur époux Jean-Pierre Magnier et son amie Jocelyne, la voiture avait été projetée "sur le toit d’une maison en contrebas", racontait l'artiste dans les colonnes de Paris Match le 17 juin 2008. Un événement qui l'avait plongée dans le coma pendant six jours, et avait suscité chez elle des idées noires.

À travers son texte poignant et chargé de sincérité, Rika Zaraï révélait avoir perdu l'envie de vivre, en raison d'un diagnostic inquiétant, jusqu'à vouloir se suicider. "Les médecins affirment que plus jamais je ne remarcherai. (...) D’abord sous forme de rapides éclairs, la perspective de la mort se mue en idée fixe au bout de trois semaines. Comme Hamlet, se suicider pour dormir, mettre fin à une marée de douleurs. Mourir, la fin des tourments. Les infirmières me donnent chaque jour des pilules, que je ne n’avale pas et que je stocke dans un mouchoir sous mon matelas. J’en ai amassé quatorze. Suffisant pour partir (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTO - Laeticia Hallyday a reçu son "plus beau cadeau de Noël"... et Jalil Lespert n'y est pour rien
Flashback - Ce soir où Nicolas Sarkozy a dragué sans complexe Carla Bruni
Elizabeth II dans l'embarras : cette polémique dont elle se serait bien passée
Laurence Boccolini "effondrée" : son rendez-vous manqué avec Rika Zaraï
Emmanuel Macron positif au Covid-19 : son état de santé s'améliore