Rififi devant la propriété de Meghan Markle et Harry au Canada : cette aide inespérée

Devenir des citoyens lambda, libres de leurs mouvements. C'était leur voeu, en renonçant à leurs fonctions royales. Las, ce n'est pas gagné. Si la famille royale, contrainte de céder à leur désir d'émancipation, s'est dépêchée d'effacer leur souvenir, Meghan Markle et Harry découvrent que leur nouvelle vie au Canada ne sera pas aussi paisible qu'espéré. Une pétition circule déjà sur la couverture de leurs frais de sécurité. Un point que le petit-fils d'Elizabeth II a promis de résoudre, selon les circonstances. Avant même qu'il ne rejoigne Meghan, celle-ci a été photographiée en balade avec leur fils Archie et leurs deux chiens, au téléobjectif. Une atteinte à la vie privée du couple qui a aussitôt entraîné des menaces de poursuites judiciaires. Mais celles-ci ne suffisent pas à dissuader les curieux, si l'on se fie au site canadien CBC.

Nos confrères rapportent en effet que la supposée nouvelle demeure du couple de Sussex, à North Saanich, est déjà devenue un lieu d'attraction touristique. CBC relate plus en détails un incident survenu il y a quelques jours, quand une équipe de télévision japonaise a voulu s'approcher de la propriété. Espérait-elle recueillir quelques mots du duc, dont les confidences font fantasmer le milieu de l'édition ? Peine perdue. Sollicité pour traverser la baie de Vancouver, un certain Miles Arsenaut, chauffeur de bateau-taxi, a refusé d'assurer la course.

"Si vous voulez vous y rendre, il faudra prendre un autre bateau-taxi"

Intrigué par l'adresse qui

Retrouvez cet article sur GALA

Elizabeth II pas épargnée : après le Megxit, elle doit faire face à un autre retrait historique
Quand Claude Chirac menaçait de faire virer le chauffeur de son père
Pamela Anderson : son nouveau mari a eu une aventure avec une actrice très célèbre
The Voice : ce candidat hors pair qui a ému aux larmes Christophe Maé
Sophie Davant : pourquoi elle parle si peu de son père