Désordre sur le pass Culture : budget faramineux, salaires mirobolants, démarrage poussif

franceinfo Culture

Le pass Culture, c’est cette application qui comme les chèques-cadeaux, a pour but d’offrir 500 euros à chaque jeune Français de 18 ans pour qu’il aille au théâtre, au cinéma, ou qu’il achète des livres ou de la musique. Une mesure qui était en bonne place dans le programme présidentiel d’Emmanuel Macron. Sauf que sa mise en place souffre de quelques retards à l’allumage.

Une mise en place poussive

L’expérimentation a commencé le 1er février 2019 dans cinq départements (Finistère, Bas-Rhin, Seine-Saint-Denis, Vaucluse et Guyane). Le premier bilan dressé en juin est décevant. Selon un rapport de la Commission des affaires culturelles de l'Assemblée du 24 octobre, seule la moitié des jeunes concernés par le pass Culture a demandé à en bénéficier. Mais surtout, en cinq mois, et en moyenne, 100 euros seulement ont été utilisés sur les 500 euros disponibles. En tout, 441 600 euros avaient ainsi été utilisés en juin, loin des 29 millions prévus au budget 2019.

En septembre, l’expérimentation a été élargie à neuf nouveaux départements. Mais là encore, très peu de jeunes adultes s’en sont saisis. Sur les plus de 135 000 jeunes de 18 ans potentiellement concernés par la mesure, seuls 25 000 en bénéficient, soit deux jeunes sur dix. De là à parler de fiasco, il n’y a qu’un pas…

Salaires mirobolants d'après Médiapart

Annie Genevard, députée LR du Doubs, l’un des départements concernés, et (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi