Riester veut actualiser les audits de sécurité dans les cathédrales

Le ministre de la Culture Franck Riester (C), le 19 avril 2019 devant Notre-Dame de Paris, quatre jours après l'incendie qui dévasté la cathédrale

Paris (AFP) - A la suite de l'incendie à Notre-Dame de Paris, le ministre de la Culture Franck Riester a annoncé samedi son projet d'actualiser les audits de sécurité-incendie dans les nombreuses cathédrales de France, propriétés de l'Etat.

Dans une interview au quotidien Le Figaro, M. Riester réfute "le lien que certains font entre un supposé sous-investissement de l'Etat et le déclenchement de l'incendie", lundi soir.

"Nous disposons d'un état des lieux précis des dispositifs et procédures de sécurité des cathédrales et grands monuments sous responsabilité du ministère de la Culture", souligne-t-il. "J'ai demandé, ajoute-t-il, une actualisation de tous les audits de sécurité-incendie et un plan de sauvegarde des biens culturels, qui tiendra compte des conclusions de l'enquête". A ce stade, "on ne connait pas encore l'origine de l'incendie", précise M. Riester.

Interrogé sur le délai de cinq ans fixé par le président Emmanuel Macron pour restaurer l'édifice, il note que "ce délai est jugé réalisable par les experts". Mais "bien évidemment vitesse ne veut pas dire précipitation", tient-il à souligner.

Le ministre, interrogé sur la polémique entre anciens et modernes sur le futur chantier, prône "une restauration de qualité, à la hauteur du caractère exceptionnel de Notre-Dame de Paris". "Rien n'empêche un geste architectural sur un monument historique classé, ni l'apport d'une touche nouvelle (....) Mais à une condition, que cette création soit à la hauteur de la splendeur et de la symbolique de Notre-Dame de Paris".

Une polémique s'amplifie depuis l'annonce par le Premier ministre Edouard Philippe d'un concours d'architecture pour la flèche de la cathédrale. M. Philippe avait indiqué que l'Etat doit décider si la restauration se fera sans flèche, avec une flèche identique à celle de Viollet-Le-Duc ou avec une flèche nouvelle. Le président Emmanuel Macron a parlé d'un "geste architectural contemporain".

Des idées d'architectes proposant une flèche en verre ou une galerie-jardin au faîte de la cathédrale ont semé l'inquiétude sur le risque d'une infidélité à l'intention des bâtisseurs dans ce bâtiment consacré au culte.

Des cathédrales existent dans chacun des diocèses de France, dont beaucoup sont d'autres joyaux de l'art gothique, d'Amiens à Chartres, en passant par Reims, Bourges ou Rouen.

jlv/abd/nm