"Rien de nouveau" : avant les élèves, les professeurs préparent une deuxième rentrée sous Covid

·1 min de lecture

Pour les parents, la rentrée des élèves a lieu jeudi mais pour les professeurs, c'est bien mercredi qu'il fallait reprendre le chemin de l'école. Cette année, les enseignants vont devoir lire les modes d'emploi des purificateurs d'air ou des détecteurs de CO2, ainsi qu'apprendre à manier le coton-tige, manière de lutter contre le Covid-19. Pour les professeurs du lycée parisien Jean de la Fontaine, dans le 16e arrondissement de Paris, cette pré-rentrée s'est plutôt bien passée. "J'aborde cette rentrée avec beaucoup d'optimisme", a assuré la proviseure, Marianne Dodinet. "Il n'y a rien de nouveau, on sait comment faire."

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

La seule nouveauté, c'est de devoir isoler rapidement les élèves qui seront cas contact, non vaccinés. Ça sera sous la responsabilité directe de la proviseur, qui s'occupera de récupérer les déclarations sur l'honneur des parents. Les enseignants ont de leur côté ont eu leur emploi du temps avec des cours en 100% présentiel avant de faire la traditionnelle photo de rentrée dans la cour de récréation, sans masque. 

Le masque, "très fatigant et très pénible"

Les profs sont eux aussi plutôt optimistes, même si le port du masque pèse beaucoup, cette année encore. "On est très nombreux à être vaccinés, les élèves aussi", explique Virginie, professeure de français dans l'établissement. "Je pense que les parents ont joué le jeu et ont au moins fait faire une première dose de v...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles