Ce qu'il faut retenir de la conférence de presse d'Emmanuel Macron et Olaf Scholz

© BENOIT TESSIER / POOL / AFP

Pour commémorer les 60 ans du traité de l'Élysée qui scelle l'amitié franco-allemande , Emmanuel Macron et Olaf Scholz ont tenu une conférence de presse commune ce dimanche, au sortir d'un Conseil des ministres franco-allemand . Une rencontre qui intervient alors que les deux pays multiplient les divergences sur divers sujets. Voici tout ce qu'il faut retenir de la conférence de presse commune des deux dirigeants.

"Rien n'est exclu", dit Macron au sujet des livraisons de chars Leclerc à l'Ukraine

La France n'exclut pas de livrer des chars de combat lourds Leclerc à l'Ukraine pour la soutenir dans sa guerre contre la Russie, a déclaré dimanche Emmanuel Macron au côté du chancelier Olaf Scholz, alors que Kiev réclame des chars, notamment à l'Allemagne qui détient la clé de la livraison de chars Leopard 2 par plusieurs pays européens.

 

>> LIRE AUSSIGuerre en Ukraine : Zelensky déplore «l'indécision» des Occidentaux sur les livraisons de chars lourds

"Pour ce qui est des Leclerc, j'ai demandé au ministre des Armées d'y travailler. Rien n'est exclu et cela s'apprécie en effet collectivement", a déclaré le président français, tandis qu'Olaf Scholz, interrogé sur les Leopard, a déclaré que "la manière dont nous avons agi par le passé est toujours étroitement coordonnée avec nos amis et alliés et nous continuerons à agir en fonction de la situation concrète".

Une réponse européenne "ambitieuses" aux subventions industrielles américaines

La France et l'Allemagne ont défini d...


Lire la suite sur Europe1