Ces riches patrons, sportifs et artistes qui veulent payer plus d'impôts

1 / 2

Ces riches patrons, sportifs et artistes qui veulent payer plus d'impôts

Ils se définissent comme "la classe d’êtres humains la plus privilégiée qui ait jamais marché sur terre". Ils, ce sont 121 riches de la planète, signataires de la tribune Millionnaires against pitchforks qui s'insurgent contre les inégalités mondiales. Une tribune dévoilée à l'occasion du forum de Davos. Leur idée est de payer plus d'impôts et d'appeler les plus aisés à en faire autant, en particulier les milliardaires (environ 2.600 dans le monde, selon le dernier recensement de Wealth-X).

"Il y a deux sortes de personnes riches dans le monde: ceux qui préfèrent les taxes et ceux qui préfèrent les fourches (en anglais, pitchforks, NDLR). À l’échelle mondiale, les recettes fiscales des ultra-riches et des sociétés ont décliné de façon abrupte. Dans certains pays les plus riches paient en fait des taux d’imposition inférieurs à ceux des personnes les plus modestes", peut-on lire dans ce texte signé notamment par des personnalités du cinéma, du sport et de la musique comme l’acteur britannique Simon Pegg, le musicien Ron Carter, le joueur de basket David Lee mais aussi quelques anciens grands patrons comme Paul Polman (Unilever).

L'optimisation fiscale dénoncée 

Si ce genre d'appel à la solidarité n'est pas nouveau, on a déjà vu ce genre de tribune de la part de riches américains. Les signataires épinglent également la propension des plus riches et des entreprises multinationales à contourner l'impôt via des...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi