Quand Richard Gotainer raconte son passage chez les scouts

·1 min de lecture

Toujours prêt ! Le 22 février est la journée mondiale du scoutisme, ou Thinking day, date de la naissance de Lord Robert Baden-Powell, le fondateur du mouvement. A l'occasion de cette date, les scouts célèbrent la mémoire de leur chef BP, mais aussi celle de sa femme, Olave Baden-Powell. Un mouvement qui compte encore près de 30 millions d'adeptes à travers le monde et 180.000 en France. Le chanteur, acteur et publicitaire, Richard Gotainer a fait parti des scouts, d'abord louveteau puis éclaireur. Un passage dont il garde "un grand souvenir".

Uniforme, couleur et respect de l'environnement

Après un passage chez les Louveteaux, premiers pas vers le scoutisme, dont il ne garde que peu de souvenirs, le chanteur passe chez les Eclaireurs, entre ses 10 et 12 ans. Une période dont il garde "un grand souvenir". "J'avais des fantasmes quand j'étais petit : de Davy Crockett, de trappeur dans la forêt, qui faisaient des feux de bois qui chassaient, qui faisaient des bivouacs dans les mousses... Et en fait, c'était un peu ça", confie l'artiste au micro d'Europe 1. 

>>Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Le mouvement scout compte encore de nombreux adeptes en France, issus de toutes religions : catholiques, juifs, musulmans ou encore bouddhistes. Richard Gotainer passe des Louveteaux catholiques aux EEIF, Éclaireuses et éclaireurs israélites de France. "Il y a un truc que j'ai retenu, c'est : l'éclaireur est bon pour les animaux et n'abîme pas les plantes", explique...


Lire la suite sur Europe1