Richard Gasquet positif au Covid avant l’open d’Australie : «C’est compliqué mentalement»

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Richard Gasquet
    Richard Gasquet
    Joueur de tennis français

L'année 2022 commence mal pour Richard Gasquet . Le joueur de tennis, qui devait disputer l'Open d'Australie à partir du 17 janvier, a été testé positif au Covid-19. Il a été placé à l'isolement jusqu'au week-end prochain dans un hôtel à Melbourne. Doublement vacciné, Richard Gasquet avait déjà attrapé le Covid au printemps dernier. Il fait part de sa frustration au micro d'Europe 1. 

Test PCR exigé par le protocole australien

"Je ne m'attendais absolument pas à l'avoir", a-t-il confié. "C'est compliqué mentalement. L'année dernière, j'avais eu la 'chance' de l'avoir chez moi, en France. Là, c'est plus difficile". D'autant plus difficile que Richard Gasquet a d'abord subi un premier test PCR, qui était négatif. Le second, prévu par le protocole australien, s'est révélé, lui, positif. 

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici 

Pas de symptômes

"C'est toujours le problème des joueurs de tennis. C'est un métier où on sait que, forcément, on est très sujet aux tests Covid car on voyage dans le monde entier", explique Richard Gasquet, qui peut néanmoins se consoler avec la terrasse de sa chambre d'hôtel. "C'est vrai que c'est important", souligne-t-il. "J'ai pu changer de chambre. Aujourd'hui, j'ai un vélo dans ma chambre et j'essaie de m'entretenir pour ne pas sortir trop fatigué de mon isolement car l'Open d'Australie commence dans une semaine". 

Richard Gasquet ne présente pour l'instant aucun symptôme et c'est "le plus important". Le joueur essaie de relativi...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles