Richard Donner, le dernier vol d’un Superman du cinéma

·1 min de lecture
Richard Donner, le 7 juin 2017, lors d'une cérémonie en hommage à sa carrière par l'Académie des arts et des sciences, à Beverly Hills, Californie.
Richard Donner, le 7 juin 2017, lors d'une cérémonie en hommage à sa carrière par l'Académie des arts et des sciences, à Beverly Hills, Californie.

Larmes fatales dans le monde de la pop culture. Richard Donner est mort. Certes à un bel âge pour son dernier soupir ? 91 ans ?, mais la nouvelle, annoncée hier soir sur le site Deadline sans précision de la cause du décès, n?en a pas moins figé de tristesse des millions de geeks cinéphiles. Et si l?on mesure l?influence d?un cinéaste sur nos vies à l?émotion brute suscitée par sa disparition, alors, celle de l?ex-enfant du Bronx passé maître hollywoodien dans l?art de nous divertir fut déterminante. Aucun de ses cinq films les plus célèbres ? La Malédiction (1976), Superman (1978), Ladyhawke (1985), Les Goonies (1986) et L?Arme fatale (1987) ? n?aurait sans doute jamais espéré poser un orteil au Festival de Cannes. Mais chacune de ces ?uvres a marqué à jamais l?histoire du septième art populaire. Mel Gibson, Danny Glover, Steven Spielberg, Ben Stiller, Edgar Wright, Sylvester Stallone, Kevin Feige (le patron de Marvel Studios, qui fut l?assistant de Donner et son épouse, la productrice Lauren Schuller Donner), Sean Astin (alias Mickey dans Les Goonies)? Ils furent nombreux à rendre hommage à cet Atlas discret de la pop culture qui, du film d?épouvante au polar, en passant par le film de super-héros et le western (Maverick, avec Jodie Foster, en 1994), porta sur ses épaules des pans entiers de nos mémoires d?évasion ? en salle ou en VHS ? dans les années 1970 et 1090.

Comparable à d?autres précieux et humbles serviteurs du cinéma de divertissement, tels qu [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles