Richard Berry parrain encombrant d'une association : l'acteur mis sur la touche

·1 min de lecture

Ils ne veulent plus être associés à l'acteur. Après le scandale visant Richard Berry depuis janvier et la plainte déposée par sa fille Coline pour viols et agressions sexuelles sur mineur de 15 ans, l'association Enfance Majuscule a réagi. "A ce stade d’une enquête qui vient de démarrer, la collaboration de Richard Berry en tant que parrain du Gala a été interrompue d’un commun accord", indique l'association sur son site internet, comme l'a repéré Voici. L'organisation, dédiée à la protection des plus jeunes, ajoute être "profondément attachée à entendre la parole des victimes et à défendre la présomption d’innocence".

Enfance Majuscule n'a donc pas attendu la fin de l'enquête pour prendre ses distances avec l'acteur, qui doit toujours être entendu dans cette affaire et a fermement nié les accusations de sa fille envers lui et son ex-épouse Jeane Manson. En février, Richard Berry avait pourtant été défendue par Marisa Bruni-Tedeschi, mère de Carla Bruni et membre de l'association. "Je fais partie avec Richard Berry de sa fondation Enfance Majuscule. Je le défends. Je ne crois pas à cette histoire", avait-elle assuré, révélant ainsi faire partie des soutiens du comédien, qui a récemment vu France 3 déprogrammer un de ses téléfilms à la suite de l'affaire.

L'association, également parrainée par Michel Cymes et Boris Cyrulnik, a souvent reçu Richard Berry et sa femme Pascale Louange lors de son gala annuel. En 2017, il y avait raconté sa rencontre avec la fondatrice de l'association, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDÉO - "Ça suffit !" : coup de sang d'Olivier Véran et Richard Ferrand à l'Assemblée
"Personne n’a contacté Meghan" : la famille royale pointée du doigt
Elsa Esnoult bouleversée par la mort de Patrick Dupond : “J'en ai pleuré”
VIDÉO - Le Dr Martin Blachier perplexe sur les effets du confinement
Télématin : Samuel Étienne à la place de Laurent Bignolas ? Il répond