Richard Berry accusé d'inceste : ce qui pourrait convaincre Coline Berry de retirer sa plainte contre son père

·1 min de lecture

Ce jeudi 4 février, Coline Berry-Rojtman s'exprimait pour la première fois à la télévision sur les accusations d'inceste portées contre son père Richard Berry. Sur le plateau de Bruce Toussaint sur BFMTV, la fille aînée du comédien est revenue sur les comportements déplacés qu'elle aurait subis alors qu'elle était mineure et dénoncé la violence de son père, notamment envers sa mère Catherine Hiegel. Une violence qui l'a toujours effrayée : "Même s'il n'a jamais levé la main sur moi, ça c'est sûr, je l'ai tellement vu le faire sur d'autres que, bien sûr, j'étais très impressionnée, j'avais très peur. Il dégage quelque chose qui m'a toujours fait peur, oui."

Face aux questions de Bruce Toussaint, Coline Berry a aussi laissé entrevoir à quel point cette affaire familiale était compliquée. Ainsi, si la fille de Richard Berry a expliqué que cela avait été pour elle "une nécessité presque vitale" de porter aujourd'hui l'affaire devant la justice, elle pourrait cependant envisager de retirer sa plainte contre son père. Car, malgré ce qui se serait passé dans son enfance, il reste son père : "Je ne nie pas que j'ai eu des moments heureux. De la même façon que je l'aime. Je n'ai pas que du dégoût." Coline Berry a toutefois précisé qu'elle ne pourrait accepter cette éventualité qu'à une condition : "Il faudrait qu'il reconnaisse les faits. Avec les mots qui sont justes."

"Pour beaucoup de gens, l'abus, c'est quelque chose de violent, c'est une agression... L'inceste, c'est plein de façons (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

"Violente et éthiquement dégueulasse" : le coup de gueule de Marina Foïs sur la classification dite "non essentielle" des cinéma et de la culture
Netflix : cette toute nouvelle fonctionnalité qui s'inspire de TikTok
"Ça ne me réjouit pas du tout !" : ce que Marina Foïs déteste le plus dans le fait de vieillir
Le rythme de la vengeance (Canal+ Cinéma) : c'est quoi ce film avec Blake Lively ?
Les César : une cérémonie snob et trop longue ? La réponse sans détour de Marina Foïs