Richard Berry accusé d'inceste: l'avocate de Coline Berry-Rojtman dénonce "une confiscation de la parole" de sa cliente

Cyrielle Cabot
·1 min de lecture

Coline Berry accuse son père de viol et d'agressions sexuelles lorsqu'elle était enfant. Elle a déposé plainte le 25 janvier dernier.

Interrogée sur BFMTV ce vendredi,Karine Shebabo, l'avocate de Coline Berry-Rotjman, qui accuse son père Richard Berry de viol et d'agressions sexuelles lorsqu'elle était enfant, a dénoncé une "confiscation insupportable de la parole" de sa cliente.

"Je suis venue ici pour essayer de contrer ce qui m'apparaît comme une confiscation de la parole qui est intervenue depuis mardi, avec une violence qui nous a énormément surpris", explique sur notre antenne Karine Shebabo. "Cette confiscation de la parole m'apparaît comme insupportable."

"Aujourd'hui, on essaie de bâillonner celle que je défends, cette petite fille qui avait entre 6 et 10 ans dans sa mémoire", dénonce-t-elle.

Coline Berry a déposé plainte le 25 janvier dernier. Dans un message sur Instagram, elle détaille l'affaire qu'elle a portée devant la justice. Elle dit avoir été, enfant, "embrassée par son père sur la bouche avec la langue" et avoir "dû participer à ses jeux sexuels dans un contexte de violences conjugales notoires".

Depuis, son père, Richard Berry, a pris la parole, dans un long message publié sur Instagram, pour nier formellement ces accusations d'inceste, qu'il a qualifié d'"immondes". Jeane Manson, son ex-femme, mise en cause elle aussi par Coline Berry, s'est également exprimée, pour se défendre et affirmer "n'avoir jamais constaté de comportements inappropriés" lorsqu'elle était en couple avec l'acteur.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :