Richard Berry accusé d’inceste : sa fille Coline a porté plainte

·1 min de lecture

Il faut parfois le courage d’un seul pour libérer la parole de milliers d’autres. Le 7 janvier dernier, Camille Kouchner publiait La Familia grande, aux éditions du Seuil. Un premier livre salvateur pour cette maître de conférence en droit qui révélait les abus dont son frère jumeau, appelé Victor dans l’ouvrage, avait été victime pendant plusieurs années. Le bourreau n’est autre que le beau-père de l’enfant. Si elle ne le nomme jamais, tous auront reconnu le politologue Olivier Duhamel, second mari d’Evelyne Pisier. Ces révélations ont fait l’effet d’une bombe, notamment sur les réseaux sociaux où de nombreux témoignages ont émergé sous le hashtag MeTooInceste.

Elle, n’a pas parlé publiquement, mais a souhaité porter plainte. Elle, c’est Coline Berry Rojtman qui accuse son père Richard Berry d’attouchements sexuels pendant son enfance. Comme le révèle Le Point ce mardi 2 février, Coline Berry, la fille de l’acteur de 70 ans et de la comédienne Catherine Hiegel, a révélé avoir été victime de faits incestueux. Sa mère, la comédienne Catherine Hiegel a assuré « son soutien » à sa fille : « Je suis aux côtés de ma fille », a-t-elle expliqué à l'hebdomadaire.

En 2017, alors qu’il était invité de C à vous, Richard Berry s’était confié sur ses relations parfois difficiles avec sa fille Coline. « Elle n’a pas très bien vécu le fait que vous deveniez papa en même temps qu’elle devenait maman », révélait alors Anne-Elisabeth Lemoine. En 2014, l’acteur devenait papa à 64 ans pour la troisième (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Richard Berry accusé d’inceste : ces publications de sa fille Coline Berry qui résonnent autrement
Mariah Carey : accusée de l’avoir droguée, sa soeur lui réclame 1,25 million de dollars !
Jarry Show : Christophe Beaugrand raconte son premier baiser... avec une fille
Julie Depardieu (Alexandra Ehle) : sa "petite victoire" face à ses fils
VIDEO A prendre ou à laisser : une candidate offre une danse très sexy à Cyril Hanouna