Riad Sattouf débarque sur TikTok où ses "Cahiers d'Esther" cartonnent

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Le dernier tome en date des
Le dernier tome en date des

Les Cahiers d'Esther arrivent sur TikTok... et Riad Sattouf, l'auteur de cette bande-dessinée à succès, en fait de même. Face au carton de vidéos d'internaute qui reprennent des extraits du dessin animé tiré des livres, le bédéiste a ouvert son propre compte sur la plateforme: il comptait près de 120.000 abonnés deux jours plus tard, et le chiffre avoisine désormais les 150.000.

"Je suis drogué, retirez-moi mon téléphone!", plaisante-t-il, smartphone en main, au micro de BFMTV.

"Des centaines de vidéos"

Lancée en 2015, cette BD raconte les aventures d'Esther, une adolescente parisienne. Depuis, l'auteur publie un volume par an, et les lecteurs grandissent avec son personnage: âgée de 9 ans dans le premier tome, elle en a 16 dans le septième paru le 2 juin dernier. Les livres ont été adaptés en dessin-animé par Canal+ en 2018, et ce sont ces courtes pastilles qui cartonnent sur TikTok:

"J'ai halluciné du succès. Ils se sont mis à faire des centaines de vidéos, à les mixer, à mettre du son... et en fait, c'est hyper bien."

Par exemple, le compte @hiistoireeee, qui conjugue des épisodes du dessin animé avec des vidéos de slime, sorte de pâte à modeler gluante. La page compte plus de 47.000 abonnés, près d'un million de "likes" en tout, et des millions de vues.

Qui est la vraie Esther?

Face à ce succès numérique, Riad Sattouf a lui aussi décidé d'intégrer la plateforme. Dans ses vidéos, il parle de son travail et apporte quelques informations aux internautes qui découvriraient Les Cahiers d'Esther sur TikTok: il leur apprend notamment qu'Esther était une BD avant d'être un dessin-animé, et surtout qu'Esther existe réellement.

En effet, Les Cahiers d'Esther viennent des discussions que Riad Sattouf entretient avec la fille d'un couple d'amis depuis des années. Sa véritable identité n'a jamais été révélée. Ce qui est d'autant plus important à 16 ans, l'âge qu'ont désormais la jeune fille et son alter-ego de BD dans le tome 7:

"L'adolescence, c'est le moment où on se transforme, on se métamorphose, et où on découvre l'adulte qu'on va être", analyse Riad Sattouf. "On a une grande envie d'autonomie, d'être indépendant, et Esther est comme ça. Et en même temps à la première difficulté, elle redevient un énorme bébé qui appelle ses parents aux secours."

Dans ce nouveau volume, il scanne avec malice les petites névroses et grandes aventures de l'âge ingrat pour notre plus grand plaisir de lecteur. Encore deux ans et deux tomes et c'est promis, Riad Sattouf laissera Esther voler de ses propres ailes le jour de ses 18 ans.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles