Les rhinovirus empêchent l'infection des cellules par le SARS-CoV-2

Julie Kern, Rédactrice scientifique
·2 min de lecture

Les muqueuses respiratoires humaines sont le terrain de jeu de nombreux virus. Coronavirus, virus de la grippe ou encore rhinovirus sont tous responsables de l'inflammation de la muqueuse des voies respiratoires supérieures bénignes, comme le rhume, ou plus sérieuses comme la grippe ou la Covid-19. Plusieurs de ces virus, qui circulent abondamment en hiver, peuvent être présents au même moment dans notre organisme. Ils ont tous le même objectif : infecter les cellules de l'épithélium respiratoire. Mais la présence des uns peut contrecarrer le plan des autres.

C'est ce qu'il se passe quand le SARS-CoV-2 se retrouve en compétition avec le rhinovirus humain 16 (HRV-16). Ce sont les virologistes de l'université de Glasgow qui ont étudié les interactions entre ses deux virus. Leur publication dans Journal of Infectious Diseases démontre que le SARS-CoV-2 n'arrive plus à se répliquer lorsque le virus du rhume est présent.

Le virus du rhume bloque le SARS-CoV-2

Le choix du HRV-16 n'est pas anodin. En effet, une étude également menée à Glasgow indique que les rhinovirus interfèrent avec les virus influenza A, au point de pouvoir retarder l'épidémie de grippe, comme cela a été observé en 2009 en France. Comme pour les virus de la grippe A, les scientifiques ont voulu connaître la nature des interactions entre le SARS-CoV-2 et le rhinovirus.

Pour cela, des cellules épithéliales humaines en culture ont été infectées par la même quantité de SARS-CoV-2 et d'HRV-16. Comme les virus infectent rarement au même moment l'organisme, les scientifiques ont testé deux conditions : le SARS-CoV-2 infecte en premier les cellules, suivi du HRV-16 24 heures plus tard, et inversement.

Lorsque le coronavirus est le premier à infecter les cellules épithéliales, il commence son cycle normalement. Mais, 24 heures après l'ajout du HRV-16, la quantité de virions de SARS-CoV-2 ne fait que diminuer. A contrario, le nombre de virions d'HRV-16 augmente de façon exponentielle jusqu'au troisième jour,...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura