RFI et France 24 privées "de façon définitive" de diffusion au Mali

RFI et France 24 n'émettront plus au Mali. La Haute autorité de la communication du pays a confirmé, ce mercredi, la suspension, en vigueur depuis le 17 mars dernier, des deux médias français. "Le régulateur malien vient de prononcer une décision qui prive de façon définitive RFI et France 24 de leur autorisation de diffusion au Mali, et par là-même les Maliens de leur droit à s'informer librement", a déploré le groupe France Médias Monde, maison mère de RFI et France 24, dans un communiqué.

France Médias Monde va utiliser "toutes les voies de recours possibles"

Face à cette décision qu'elle considère "infondée et arbitraire", France Médias Monde a "fait savoir son intention d'utiliser toutes les voies de recours possibles". Juridiquement, le groupe dirigé par Marie-Christine Saragosse retient en premier lieu "un vice de procédure" dans la coupure "brutale, unilatérale le 17 mars, préalable à toute mise en demeure et/ou toute sanction". La mise en demeure n'a, en effet, été notifiée aux deux médias que le 28 mars.

Le groupe "engage aussi une action en diffamation en France et au Mali, à la suite de la publication du communiqué du 16 mars 2022 ayant annoncé la suspension de ses médias, dans lequel le gouvernement malien compare les agissements supposés de RFI et France 24 'aux pratiques et au rôle tristement célèbres de la radio Mille collines'". Cette radio a encouragé le génocide des Tutsi au...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles